Merci
Pour soutenir notre biodiversité
Pour préserver nos paysages
Pour protéger nos terres agricoles
Pour développer un habitat cohérent© Kurt Lampart

Un signal fort malgré le rejet

L’initiative Stop Mitage n’a pas été gagnée, mais la campagne engagée a jeté les bases d’un meilleur aménagement du territoire.

 

L’initiative contre l’étalement urbain a été rejetée aujourd’hui. Néanmoins, c’est un signal positif à long terme. 36% des votants ont répondu par l’affirmative à la préoccupation selon laquelle les zones à bâtir ne devraient pas pouvoir continuer à croître et que le sol et le paysage devraient être préservés pour les générations futures. C’est un résultat honorable. Compte tenu du très faible soutien du Parlement et de la grosse campagne contre du Conseil fédéral, il en résulte un signal fort en faveur d’un aménagement du territoire durable. En ce qui concerne la deuxième révision de la LAT, cela signifie que l’opposition à l’assouplissement des constructions hors zones à bâtir est bien présente.

 

Les initiants prennent au mot les opposants en ce qui concerne les affirmations faites lors de la campagne selon lesquelles la loi existante serait suffisante. L’étalement urbain n’est pas stoppé, c’est pourquoi la nécessité d’agir deviendra chaque année plus évidente. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que la demande de l’initiative ne soit remise sur la table.

 

L’Alliance de campagne a mis à l’ordre du jour une problématique évidente, mais contre laquelle la plupart des partis hésitent à prendre des mesures efficaces. Le problème de l’étalement urbain, cependant, ne peut plus être négligé. Une grande partie de la population l’a reconnu. À l’avenir, l’opposition locale augmentera à chaque nouveau zonage. L’idée que le sol ne peut s’étendre prévaudra. L’initiative Stop Mitage a jeté des bases importantes à cet égard.

L’initiative sur le mitage a été lancée pour les raisons suivantes

  • Durant les dernières décennies, des centaines de kilomètres carrés de terres agricoles, de paysages naturels et autres zones vertes ont été surexploités par les constructions diverses. Aujourd’hui, la Suisse perd presque un mètre carré de zone verte par seconde.
  • Le mitage progresse, puisque l’étalement urbain croît sans cesse. La gestion du sol est en déliquescence.
  • L’initiative sur le mitage montre la voie vers une utilisation modérée du sol. Elle contre le mitage en empêchant les zones à bâtir de s’étendre démesurément et ne laisse construire, en dehors de ces zones à bâtir, que les constructions qui y seraient vraiment nécessaires.
  • L’initiative préserve les paysages suisses et, de fait, notre qualité de vie. Avec un usage domestique du sol, chacun pourra continuer à bénéficier d’un logement sans que cela ne nuise aux réserves naturelles.

Sondages: la campagne pour le OUI se poursuit

Les sondages Tamedia et SSR de ce mercredi traduisent une baisse dans les soutiens à l’initiative ‘Stop mitage’. Cette baisse n’est pas une surprise et elle n’entache en rien la détermination des membres de l’Alliance « OUI à Stop mitage » à poursuivre leur campagne en faveur d’un habitat durable et cohérent.

Lire la suite…

Deuxième révision de la LAT: le boom de la construction en dehors des zones à bâtir se poursuit

Le Conseil fédéral prévoit de nouvelles mesures pour la construction en dehors des zones à bâtir. Elles ne répondent pas aux exigences d’une utilisation économique des sols et créent même de nouvelles failles. L’initiative « Stop mitage », qui veut lutter contre l’étalement urbain, et sera soumise au vote le 10 février 2019, est d’autant plus importante.
Lire la suite…

Sponsorisez une commande de flyers dès maintenant

Sponsorisez l’envoi de flyer dans votre commune, les communes voisines ou votre région!

 


Le sponsoring est assuré par prospectus-partout.ch

Dernier délai pour la commande: dimanche 20 janvier 2019

La date de la votation se rapproche: l’initiative « Stop Mitage » sera soumise en votation le 10 février 2019

Le Conseil fédéral a communiqué ce mercredi que la votation aura lieu le 10 février 2019. Après le succès populaire de l’initiative lors de la phase de récolte et le dépôt des 113’000 signatures en octobre 2016, la population suisse aura l’occasion de se positionner dans 4 mois en faveur d’une politique d’aménagement du territoire durable. Car en Suisse, l’équivalent de 8 terrains de football sont toujours bétonnés chaque jour détruisant à très long terme terres agricoles et autres espaces verts.
Lire la suite…